A5Sys, l'ESN Nantaise | La Data Literacy ou l’art de donner du sens à la donnée : le véritable enjeu de nos entreprises.
3733
post-template-default,single,single-post,postid-3733,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.1.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 

La Data Literacy ou l’art de donner du sens à la donnée : le véritable enjeu de nos entreprises.

La Data Literacy ou l’art de donner du sens à la donnée : le véritable enjeu de nos entreprises.

La Data Literacy ou l’art de donner du sens à la donnée : le véritable enjeu de nos entreprises.

 

Le nombre d’applications favorisant la collecte de données croit de façon exponentielle. Chaque nouveau jour s’ouvre à des nouveaux usages, de nouvelles ambitions mais aussi à de nouvelles solutions. Nous produisons de plus en plus de données, qu’on le veuille ou non. Que l’on en soit conscient, ou peu, ou pas.

Conséquence naturelle : le volume de données est doublé tous les trois ans à l’échelle mondiale. Aujourd’hui, disposer et être maître de la donnée est un enjeu majeur pour les Entreprises, bien qu’elle n’ait d’intérêt que si elle est exploitée et valorisée, convenablement.

Pour pouvoir profiter de cette masse d’informations (potentiellement déstructurées), les Professionnels ont recours à des Solutions de Data Visualisation de plus en plus performantes et accessibles, parmi lesquelles : Qlik Sense, Microsoft Power BI, Jedox, … entre autres.

La question n’est plus technique, bien qu’encore un peu technologique. Les outils existent. Lequel correspond à mon usage ? Leur appréhension est simplifiée en comparaison des Mastodontes de la Business Intelligence Première Génération du début du siècle.

La question est belle et bien fonctionnelle : pourquoi récolter autant de données si nous n’en utilisons que 3% ? Que gagnerai-je à collecter des données que je n’exploiterai pas ?  Quelles nouvelles orientations dois-je prévoir et comment adapter ma stratégie et mes processus ?

Plus globalement, quel profit puis-je en tirer ? C’est ici que la Data Lireracy trouve tout son sens…

 

Que signifie être « Data Literate » ?

 

Etre Data Literate c’est être en mesure de lire la donnée comme l’alphabétisation permet de lire, d’écrire et de compter. Selon la définition du MIT (Massachusetts Institute of Technology), c’est être en capacité de :

  • Apprendre à l’identifier
  • La collecter
  • La vérifier
  • L’analyser
  • La rendre disponible et déterminer comment l’utiliser, à quelles fins
  • Décider qui aura accès à quelles données.

La donnée doit être traitée, potentiellement transformée/ajustée puis analysée afin de mieux la comprendre. Mais aussi et surtout, elle doit également être vérifiée. Les conséquences d’une donnée non contrôlée peuvent être considérables : des prises de décisions inadéquates, des plans d’actions inadapté, des actions inefficaces ou vaines…

Cette nouvelle façon d’appréhender la donner est appelée « Data Literacy » ou « Culture de la donnée » – la donnée est au centre de l’attention : elle est considérée, elle est estimée, elle est fiable.

 

Comment répandre la culture de la donnée en entreprise ?

 

Première étape : repérer les talents, les compétences et les ambitions de chacun en terme d’utilisation des données. Il faut ensuite agir sur l’accessibilité des données ainsi que sur le développement des compétences internes.

Pour cela les organisations peuvent développer 3 axes :

  • Amélioration du savoir-faire : en réalisant un plan de formation, en embauchant de nouveaux collaborateurs.
  • Incitation à la prise de décisions guidées par les données à tous les niveaux hiérarchiques
  • Propagation des données et des compétences dans l’ensemble de son organisation.

Un autre aspect qui est à considérer lors de la mise en place d’une culture de la donnée dans une entreprise est la gouvernance des données. En effet, il est nécessaire de diffuser la connaissance des sources, la façon dont les données sont transformées et restituées, gage de confiance pour les décideurs, et facteur de rassurance.

 

Quels sont les bénéfices à diffuser cette culture dans son entreprise?

 

En utilisant la donnée comme point de départ et de référence à la prise de décision, les actions menées sont davantage maîtrisées et efficaces.

Une étude, menée par l’éditeur Qlik (Leader du Gartner Magic Quadrant depuis 9 ans) a montré que les entreprises ayant des équipes « data-alphabétisées » sont 3 à 5% plus performantes.

En mettant la data au cœur de sa prise de décision, les Entreprises prennent ainsi une longueur d’avance et peuvent ainsi transformer cet avantage en une nouvelle valeur ajoutée – synonyme de richesse pour les Professionnels.

 

Pauline Plassart – Consultante Data chez A5sys